© 2015 Compagnie Théâtrale Müh - Asso Avis Aux Intéressés | 50, quai de France, Grenoble

UN ANGE PASSE (1994) de Stéphane MÜH

 

Stéphane Müh s’est une fois encore inspiré de ses souvenirs d’enfance pour l’écriture du texte. Du regard qu’il a sur son passé, sur la vie de banlieue nord parisienne des années 60/70, sur la vie des familles nombreuses propre à toutes les banlieues. Il s’est positionné comme observateur, comme témoin, afin de mettre en parallèle des impressions, de traduire et d’évoquer des émotions, des ressentis, des situations.

 

Un ange passe nous parle d’une époque, de ces temps des familles, de ces cités, construites en 1960 dans l’urgence et la nécessité du baby-boom. Le spectacle fait allusion à ces cités désormais vieillissantes, aux relations entre voisins et aux jours de fête que l’on prépare longtemps à l’avance. Le propos évolue en évoquant plusieurs décennies : depuis les années 60 jusqu’aux années 90.

 

Un ange passe a cette coloration de l’incontournable fête familiale : cette dimension de l’infiniment humain, à la fois morbide et tenace dans la volonté d’exprimer « les coups durs de la vie » et ces moments festifs que l’on attend, avec l’impatience de dire, parlant des enfants : « comme ils ont grandi ! ». Le spectacle invite le spectateur et l’acteur à célébrer ce rite du passage : à élever le regard vers ces deux « mariés » de plastique perchés sur la pièce montée, qui périront oubliés dans la crème d’une assiette dessert.

 

La scénographie s’articule autour d’un « buffet », élément de décor transformable à volonté, mystère et magie du théâtre, symbolisant tour à tour la vie, la mort, l’espace et le temps.

 

Casting

Auteur : Stéphane Müh
Mise en scène : Stéphane Müh
Assistante à la mise en scène : Catherine Andrault
Distribution : Servane Deschamps
Françoise Monneret
Jean-Pierre Hollebecq
Alfred Spirli

Lumières : Boualem Ben Gueddach
Son : Laurent Doiselet
Décor : Emmanuel Guinier
Costumes : Yolande Taleux
Création mannequins : Florence Gil

 

Articles de Presse

samedi 22 octobre 1994